L’autohypnose

La mise en place de l’autohypnose varie d’un professionnel à un autre. Elle s’adapte à chaque patient, sans perdre de vue que l’efficacité de l’hypnose est proportionnelle aux capacités d’autohypnose mobilisées par le patient.

Les intérêts de l’autohypnose
En faisant l’acquisition de l’autohypnose, le patient s’approprie une pratique non-médicamenteuse. Il s’autorise cette acquisition. Il est acteur de son mieux être.
Le patient est également autonome, dans la mesure où il peut mettre en œuvre sa compétence lui-même, s’il perçoit les premiers symptômes d’une migraine par exemple.